ISSUE

Chorégraphie 

Scénographie et lumières

Musique

Création 2017 en collaboration          avec les danseuses

Jeanne Chossat, Marie-Pierre      Génovèse, Delphine Pouilly,          Morena di Vico, Manon           Pizzardini, Sophie Boursier 

Eugénie Andrin

Roxane Ducruet

Tarik Benouarka

                                          Production anthéa

Soutiens de la Ville d'Antibes, l'Espace Magnan et La Fabrique Mimont

TEASER

D'après le Journal d'une défaite de Shiran ben Abderrazak

Photo et vidéo réalisées par Roxane Ducruet-Garzelli.

La nouvelle chorégraphie d’Eugénie Andrin est née de la rencontre avec le journaliste Shiran Ben Abderrazak et la plasticienne Roxane Ducruet.

Elle s’est enrichie au cours d’une masterclasse destinées à des danseurs professionnels tunisiens, à la Villa Dar Eyquem à Hammamet.

Cette création se présente au lendemain des printemps arabes comme une réflexion en chair et en os sur la fragilité des idéaux révolutionnaires et le prix de la liberté.

Un jeu entre les danseurs et un décor de portes suspendues permet d’interroger ces nouveaux seuils, ces épreuves de passages, et indique un chemin dans un labyrinthe plein d’obstacles. Tour à tour, ces portes qu’on pousse s’ouvrent sur nos peurs, l’abîme, l’illusion, mais aussi le rêve, l’espoir, la vérité.

"Sous forme de chroniques, le livre de Shiran Ben Abderrazak  Journal d’une défaite, se situe au cœur du mouvement de révolte et représente une voix parmi le peuple tunisien qui s’est soulevé. Une voix qui incite à se battre, à ne plus avoir peur, une voix qui crie à la trahison et accuse le manque de courage conduisant à l’échec révolutionnaire.

A travers cette œuvre, j’ai choisi d’aborder le thème si « imposant » de la liberté, d’une manière intimiste, en me basant sur les sentiments éprouvés par le peuple tunisien lors de la révolution arabe, et les mois qui ont suivi ce moment crucial." Eugénie Andrin

Galerie photos par

Laura Dievart

Costumes

Suzanne Le Glaunec